NOS CUVÉES

CLOS DE L’ORATOIRE DES PAPES BLANC

Un profil de vin à la personnalité affirmée sur la fraicheur et de beaux amers révélant de la plus belle des manières les sols calcaires de Châteauneuf-du-Pape.

Cépages

Grenache Blanc, Bourboulenc, Clairette et Roussanne.

Sols

Eclats Calcaires

Vinification

Les vendanges sont manuelles et précoces pour renforcer l’expression du terroir.

Le pressurage s’effectue directement en vendange entière dans un pressoir pneumatique à cage fermée de 30 hL et le débourbage modéré dure de 12 à 36 heures à très basse température (6°C). Le jus est vinifié dans des cuves tulipes en béton (cuves en forme d’œuf), créant un mouvement gravitationnel « phénomène de vortex » et permettant aux lies fines de rester en suspension pour développer le potentiel aromatique. 80% de l’assemblage est fermenté en cuve entre 15°C et 18°C puis élevé sur lies totales sans fermentation malolactique. Et 20% de l’assemblage est fermenté en barriques de 300 L neuves puis bâtonné modérément jusqu’à la fin du mois de décembre.

Élevage

 Pendant environ 6 mois, jusqu’au printemps, l’élevage sur lies fines se réalise dans des cuves tulipe en béton (80%) et des barriques en chêne français de 300 litres (20%). 

Notes de dégustation

La robe est d’un jaune intense avec de légers reflets verts.
Le nez exprime des arômes intenses de fruits à chair blanche et à chair jaune (poire, coing, pêche), puis se développent des notes d’acacia qui apportent une belle finesse. De discrètes notes de fruits secs grillés sont un signe du millésime solaire.
La bouche est intense comme l’impose le millésime. Les calcaires ont permis de conserver une grande buvabilité avec une finale saline qui contraste avec une attaque généreuse en bouche. En finale, de petits amers donnent une dimension unique à la dégustation.

Accords mets et vin

Le Clos de l’Oratoire des Papes blanc 2019 s’accordera parfaitement avec une viande blanche en sauce à la crème, des fromages à pâtes cuites, du homard grillé, des écrevisses au beurre salé sur un toast.

Conseil de service

 Le Clos de l’Oratoire des Papes blanc se dégustera à une température d’environ 10°C ce qui permettra de révéler toute sa complexité aromatique et sa fraîcheur naturelle.

Temps de garde

Cette cuvée pourra être dégustée dès son plus jeune âge pour en apprécier toute la fraîcheur, le fruit, la salinité ou bien être conservée quelques années pour une évolution sur des notes florales, minérales et pétrolées ou plus encore (10 à 15 ans).

CLOS DE L’ORATOIRE DES PAPES ROUGE

La quintessence des 4 terroirs de l’appellation sur cet assemblage à dominante Grenache.

Cépages

Grenache Noir, Syrah, Cinsault et Mourvèdre

Sols

Galets roulés, Grés rouge, Safres, Eclats Calcaires

Vinification

Les raisins sont en partie vinifiés en grappe entière et le foulage est partiel selon les cépages, les parcelles et le niveau de maturité. Une partie des Syrah et Cinsault est en pré-fermentaire à froid (8°C) pendant 4 jours. Les autres cépages sont encuvés et la fermentation se fait entre 22°C et 24°C pour avoir une fermentation lente privilégiant l’extraction variétale et aromatique à l’extraction tannique. L’extraction s’est faite essentiellement par de petits remontages fractionnés qui favorisent l’extraction des tanins les plus doux.

Élevage

 L’élevage s’effectue 12 mois en cuves tronconiques en chêne français.

Notes de dégustation
La robe est soutenue aux reflets bleutés.
Le premier nez se développe sur un mélange de cerises noirs, de baies de genièvre, de poivre et d’épices douces. A l’aération se révèlent des notes de framboises écrasées, de cerise, de chocolat et enfin ressort un parfum d’herbes sèches rappelant la garrigue en été.
Dans sa jeunesse, les fruits rouges et les fruits noirs dominent en bouche et sont associés à de puissantes notes réglissées et poivrées. Les tanins de velours n’en sont pas moins présents et accompagnent toute la dégustation.
Accords mets et vin

Le Clos de l’Oratoire des Papes rouge 2019 s’accordera parfaitement avec un agneau de 7h ou une cuisse de chevreuil à la moutarde arrosée de vin blanc pendant la cuisson au four. 

Conseil de service

 Le Clos de l’Oratoire des Papes rouge se dégustera entre 15°C et 16°C. Dans sa prime jeunesse, entre 2 et 3 ans, nous recommandons de décanter le vin quelques heures en carafe ou bien d’ouvrir la bouteille 12h avant la dégustation avec un ajustement du niveau à l’épaule de la bouteille (servir un verre de 5cl environ).  

Temps de garde

 Cette cuvée pourra être conservée entre 8 à 10 ans minimum, et jusqu’à 15 ans et plus pour les plus grands millésimes comme le 2016 et le 2019 par exemple.

LES CHORÉGIES

L’âme d’un terroir, celui de Châteauneuf-du-Pape, révélée dans sa plus pure expression par Edouard Guerin.

Cépages

Grenache et Mourvèdre.

Sols

La cuvée « Les Chorégies » est élaborée à partir de parcelles de vieilles vignes, plantées dans les années 60 sur des sols composés de galets roulés et de safres. Le Grenache, cépage majoritaire de cette cuvée, représente 90% de l’assemblage, il s’épanouit sur trois parcelles. La parcelle « Lagrande », située sur La Crau Est d’une superficie de 1,6 hectares, est composée de vignes de plus de 80 ans plantées sur des galets roulés. La parcelle de « Pignan », exposée Nord-Ouest, s’étend sur 1,3 hectares plantés sur des safres. Enfin, la parcelle des « Saintes-Vierges » est complantée avec du Mourvèdre, présent à 10% dans l’assemblage. 

Vinification

Les Chorégies sont vinifiées en grappe entière et exclusivement en foudre de chêne français de 18,7hl, une spécificité au sein de l’appellation Châteauneuf-du-pape puisque le Clos de l’Oratoire des Papes est le seul à posséder ce type de contenant.

Élevage

Un élevage suivra pendant 12 mois en foudre de chêne français puis 8 mois en cuve béton avant que le vin repose au moins 18 mois en bouteille.

Notes de dégustation

La robe est incroyablement intense pour un vin dont l’assemblage est dominé par le Grenache.
Le nez est d’une belle complexité, il présente des notes de boîte à cigare, de kirsch, de réglisse, d’olives noires et d’une touche de garrigue (thym, lauriers…) qui s’intensifiera avec l’âge.
En bouche, le Grenache procure une caresse et présente toute sa suavité, puis la puissance de ce vin prend le dessus et une délicate structure tannique enrobe le palais. Des touches de poivre noir et de chocolat accompagnent la douceur des arômes du Grenache.
Avec les années, c’est une étonnante complexité de parfums de garrigue, de chocolat et de truffe qui se dévoileront.

Accords mets et vin

Le millésime 2016 de la cuvée « Les Chorégies » s’exprimera en belle harmonie avec un tournedos Rossini, une culotte d’agneau à la broche ou encore des tagliatelles à la truffe noire du Périgord. 

Conseil de service

La cuvée « Les Chorégies » se dégustera entre 16°C et 18°C. Nous conseillons de décanter le vin en carafe 2h à 4h avant le service, ou bien d’ouvrir la bouteille 18h à 24h avant le service avec un ajustement du niveau à l’épaule de la bouteille (servir un verre de 5cl environ). 

Temps de garde

Ce millésime détient une capacité de garde de 15 ans, en cave de vieillissement tenu entre 12°C et 15°C à un taux d’hydrométrie entre 60% et 80%.

Un voyage dans le temps

Nos millésimes depuis 1985

  • UN MILLÉSIME BÉNI DES DIEUX

    1985 est un millésime exceptionnel pour le Clos de l’Oratoire des Papes. Le climat est sensationnel durant le mois de septembre, avec un ensoleillement et des températures comparables à ce que l’on rencontre habituellement aux mois de juillet et août. Une récolte et une maturité idéales sont à l’origine d’une qualité irréprochable du raisin.

  • UN MILLÉSIME HARMONIEUX

    Le cycle végétatif de la récolte 1986 s’est déroulé dans des conditions climatiques favorables. Les grosses chaleurs de l’été, suivies d’un apport d’eau au bon moment ont permis à la plante d’obtenir l’équilibre souhaité.

  • UN GRAND MILLÉSIME EN BLANC

    Le millésime 1987 est marqué par des conditions climatiques assez particulières : un hiver rude marqué par des chutes de neige, un printemps tardif et pluvieux, un été moins ensoleillé que les autres années. Ce déficit a entraîné un retard dans la maturité. Ce climat inhabituel fera du Clos de l’Oratoire des Papes blanc, un grand millésime.

  • UN MILLÉSIME AUX AIRS DE GRANDS MILLÉSIMES

    Le cycle végétatif de la vigne s’est déroulé dans des conditions idéales : un hiver doux, un printemps plus humide que la normale et un été au climat exceptionnel et particulièrement favorable avec un ensoleillement maximum et de très fortes chaleurs. Les vendanges se sont déroulées sous un temps ensoleillé avec un léger mistral qui a favorisé la concentration des baies. De ces vendanges, nous retenons des raisins splendides, des peaux très épaisses, laissant présager des couleurs et des tanins de grande qualité. Ce millésime confirme les espoirs prometteurs de la vendange et présente les qualités des plus grands millésimes.

  • UN MILLÉSIME IRRÉPROCHABLE

    A situation climatique exceptionnelle, millésime exceptionnel. Ainsi peut-on résumer la campagne viticole 1989 au Clos de l’Oratoire des Papes. Les premières cuvées reflètent la qualité irréprochable de la vendange. Ayant bénéficiées du faible rendement en jus, les couleurs sont intenses et soutenues. Les parfums et les arômes développent toutes leurs nuances grâce à une vendange et une vinification réalisée sans encombre. L’expression des parfaites conditions climatiques se retrouve dans une belle longueur en bouche et de beaux tanins. L’équilibre, l’harmonie et la puissance de ce millésime rappellent les années de grande garde 1947- 1961 ou plus récemment 1978.

  • UN MILLÉSIME FIDÈLE À SES PRÉDÉCESSEURS

    Les années se suivent et se ressemblent. Après 1988 et 1989, les vignes ont bénéficié de très bonnes conditions climatiques et le printemps a profité d’une chaleur et d’un ensoleillement exceptionnel. Une première pluie le 14 août et une seconde le 30 août ont mis fin à cette période de sécheresse persistante et ont donné à la vigne la fraîcheur nécessaire pour porter le raisin à une maturité optimum. A partir de là, un temps sec et un mistral constant ont accéléré le processus de concentration.

  • UN MILLÉSIME CAPRICIEUX

    Le cycle végétatif de l’année 1991 a été marqué par une météo capricieuse. Le Clos de l’Oratoire des Papes sera heureusement préservé du gel de fin avril grâce au mistral, mais les très fortes chaleurs de l’été ne se manifesteront qu’à partir de la dernière semaine de juin. Les vendanges ont débuté aux alentours du 20 septembre avec une dizaine de jours de retard par rapport à 1990.

  • UN MILLÉSIME AROMATIQUE

    Le cycle végétatif de l’année 1992 a été influencé par un climat assez contrasté. La saison d’hiver jusqu’à fin avril a été marquée par un climat sec avec des températures clémentes. Ceci a favorisé un départ rapide de la végétation. Ce sera certainement un des millésimes du Clos de l’Oratoire des Papes les plus aromatiques de ces dernières années.

  • UN MILLÉSIME PASSIONANT

    Le terroir du Clos de l’Oratoire des Papes a une nouvelle fois démontré sa capacité exceptionnelle à dominer les caprices de la nature. La régularité de la maturité et la qualité des raisins à l’orée des vendanges ont rarement atteint un tel degré de perfection. Il convient de souligner cette situation car elle a permis d’obtenir un millésime de qualité, malgré des conditions climatiques difficiles en fin de vendanges.

  • UN MILLÉSIME CHAUD

    Les températures en juillet et en août ont été exceptionnellement élevées avec des moyennes de 3 à 4 degrés supérieures à la normale. Une belle pluie le 31 juillet a constitué un intermède à cette canicule permettant à la végétation de mieux résister à la sécheresse et facilitant la maturation du raisin. Le millésime 1994 du Clos de l’Oratoire des Papes présente une qualité dans la lignée des grands millésimes.

  • UN MILLÉSIME FABULEUX

    Au Clos de l’Oratoire des Papes, la qualité exceptionnelle de la vendange favorisée par le souffle du mistral promet un grand millésime 1995. Les cépages blancs sont vendangés en priorité du fait de leur maturité précoce. Pour les rouges, la Syrah fait l’objet de premières cueillettes, pour le Grenache, les vignerons vont attendre le développement de la surmaturité favorisée par le temps sec et venté.

  • UN MILLÉSIME SÉDUISANT

    Les quinze premiers jours de septembre 1996 au Clos de l’Oratoire des Papes ont été marqués par le souffle ininterrompu du Mistral. Une aubaine pour les vignerons qui ont pu commencer à vendanger leurs parcelles en fonction de leur maturité optimale et poursuivre dans de bonnes conditions.

  • UN MILLESIME EXOTIQUE ET GOURMAND

    Dès le débourrement, les raisins présentaient une avance de maturité d’environ une semaine sur 1996. L’ensoleillement et le Mistral de juillet ont permis une excellente maturation des raisins. Ce millésime donne un Clos de l’Oratoire des Papes blanc élégant et exotique, et un Clos de l’Oratoire rouge équilibré et gourmand.

  • UN MILLÉSIME INTÉRÉSSANT

    Un millésime 1998 excellent. La réduction des bourgeons induite par un gel tardif a eu l’avantage de limiter la quantité de raisins au profit d’un vin plus concentré. L’été long et chaud qui a suivi a produit des vins très bon et de longue garde avec un Clos de l’Oratoire des Papes de caractère, profondément coloré et très concentré.

  • UN MILLÉSIME DE CARACTÈRE

    Un millésime racé, de caractère. Les vins du Clos de l’Oratoire rouges et blancs du millésime 1999 expriment toute la typicité de leur terroir et sont dotés d’un beau potentiel de garde.

  • UN MILLÉSIME DE GRANDE QUALITÉ

    Ce millésime n’égale pas l’exceptionnel 1999 mais s’insère dans une série de quatre très belles années. Une année marquée par d’importantes variations climatiques et une récolte très abondante, Pour le Clos de l’Oratoire le millésime 2000 est doté d’une belle matière et possède un potentiel de garde important.

  • UN MILLÉSIME DE GRANDE GARDE

    2001 est assurément un très grand millésime dans la même lignée que les millésimes 1998, 1990, 1989 et 1978 qui ont fait et qui font encore le bonheur des œnophiles du monde entier.

    Un millésime à garder en cave de 30 à 40 ans.

  • UN MILLÉSIME INCERTAIN

    Une météo plus que capricieuse et surtout très pluvieuse. L’humidité accumulée par d’importantes précipitations empêcha de récolter des raisins bien mûrs et dans un bon état sanitaire.

  • UN MILLÉSIME CANICULAIRE

    Année de tous les records climatiques, au Clos de l’Oratoire des Papes comme ailleurs, le millésime 2003 aura été marqué durant la période végétative par deux phénomènes : une sècheresse importante et des températures caniculaires. Le millésime 2003 restera dans les souvenirs des vignerons.

  • UN MILLÉSIME HAUT EN COULEUR

    Une grande quantité de nuits fraîches au mois d’août a contribué à la conservation de l’acidité des raisins et à la concentration de la couleur. Le faible rendement de ce millésime contribue en grande partie à l’excellente qualité du Clos de l’Oratoire des Papes 2004.

  • UN MILLÉSIME SENSATIONNEL

    Des températures fortes mais pas excessives, un ensoleillement constant, du Mistral et des nuits fraîches durant l’été sont les facteurs clefs qui ont donné naissance en 2005 à un très grand millésime au Clos de l’Oratoire des Papes.

  • UN MILLÉSIME TOUT AUTANT POIGNANT

    Des conditions de maturation idéales malgré une nouvelle année déficitaire en termes de précipitations. Avec la récolte 2006, le Clos de l’Oratoire des Papes signe une 8ème très belle année sur les neuf millésimes précédents.

  • UN MILLÉSIME ESTIVAL

    Des vendanges très saines à la suite d’un été exceptionnellement sec et venté. Le millésime 2007 se situe dans la lignée des 2003, 2004, 2005 et 2006.

  • UN MILLÉSIME TARDIF

    Des vendanges placées sous le signe du Mistral et de très faibles rendements. Alors que lors des années précédentes, en raison de la forte précocité des millésimes, l’habitude s’était instaurée de vendanger dès la fin août, en 2008, il aura fallu attendre les derniers jours de septembre pour commencer à récolter grenache et mourvèdre.

  • UN MILLÉSIME PRÉCOCE

    Un état sanitaire exceptionnel grâce à un été chaud et sec pour le Clos de l’Oratoire des Papes. La qualité du millésime reflète parfaitement ce que nous enseigne le bilan climatique de la période végétative : aidé par un printemps pluvieux, l’été 2009 a favorisé l’obtention de raisins extrêmement sains, très colorés et dotés d’une structure tannique importante.

  • UN PETITE RÉCOLE POUR UN GRAND MILLÉSIME !

    La pluviométrie sur l’année « agricole » est proche de 800mm. Des conditions quasi océaniques dont nous n’avons pas l’habitude mais c’est bien la répartition des précipitations qui a été importante. En effet, l’été 2010 compte parmi les plus secs jamais enregistrés. Fort heureusement les températures n’ont pas été caniculaires, notamment avec des nuits fraîches lors de la deuxième quinzaine d’août qui ont permis de retarder la période de maturité. La sécheresse estivale a eu pour conséquence un développement de baies de petites tailles où la concentration fût la règle. Le millésime 2010 restera dans les mémoires comme l’un des plus faibles en termes de volumes produits, et l’un des plus élevés en ce qui concerne la qualité des raisins récoltés et des vins qui en sont issus.

  • UN MILLÉSIME OPTIMAL

    Des vendanges sublimées par un été indien…

    C’est l’élément marquant de ce millésime, une météo idyllique tout au long des vendanges qui a permis de pousser la maturité des baies à leur apogée tout en les conservant dans un parfait état sanitaire. Les mois d’avril, mai et juin ont été chauds et secs ce qui a favorisé une croissance rapide de la vigne. Pour nous c’est toujours la course dans les vignes en cette période, mais en 2011 il a fallu courir plus vite encore ! Au cours de l’été nous avons été gratifiés de jolis orages qui nous ont apportés 125mm de précipitation, une bénédiction qui a permis une maturation progressive des baies.

  • UN MILLÉSIME FAIT POUR LE CLOS DE L’ORATOIRE DES PAPES…

    Hiver, printemps et été 2012 ont été assez classiques, sans excès, ce qui a permis à chaque terroir de s’exprimer dans sa forme la plus pure. Deux évènements pluvieux marquants, le premier fin août a évité à nos vignes de connaître un stress hydrique trop prolongé et le deuxième fin septembre a permis de pousser les maturations sur les parcelles les plus tardives. La vendange saine et à juste maturité a favorisé des cuvaisons plus longues que sur les années précédentes qui s’étaient révélées plus chaudes. Des cuvaisons jusqu’à 6 semaines avec des extractions délicates et à des températures de 25°C nous ont donné un magnifique équilibre entre le fruit, la rondeur et l’onctuosité tout en allant chercher un grain de tanin croquant qui apporte de la gourmandise et qui est garant d’une jolie garde.

  • UN MILLÉSIME ATYPIQUE, TRÈS « ANNÉES 80 »

    Le printemps a été l’un des plus froids et des plus humides des dernières années se rapprochant de ce que l’on voyait dans les années 80. Fraîcheur et humidité excessive ont été fatales à la floraison de notre cépage roi, le Grenache qui a connu une coulure historique. Les rendements sur certaines parcelles de Grenache avoisinaient les 15hL/ha. Le bel été de 2013 n’aura pas permis de rattraper le retard, les vendanges auront laissé bien trop de cuves vides… Quel traumatisme pour les équipes de passer une matinée au vignoble sans même pouvoir remplir une benne de raisin. Nous terminerons les vendanges à un petit 24hL/ha de rendement moyen au Clos de l’Oratoire des Papes.  Mourvèdre et Syrah n’ont pas été impactés par cette coulure et prédominent dans l’assemblage. Ils apportent une belle densité à notre cuvée avec des tanins fermes.

  • UN MILLÉSIME DE VIGNERONS

    Tout avait pourtant démarré pour le mieux avec un hiver doux et pluvieux où les réserves hydriques s’étaient bien reconstituées, puis un printemps sec et chaud où la vigne se portait au mieux. L’été est ensuite arrivé avec des pluies hebdomadaires et des températures anormalement fraîches. Il a fallu jongler entre labour et tonte pour maintenir l’herbe basse puis enchainer avec des effeuillages parfois sévères sur les secteurs tardifs afin d’aérer au mieux les raisins qui ont mûri jusque tard dans la saison. Les vendanges ont été rapides entre le 17 septembre et le 10 octobre mais au Clos de l’Oratoire des Papes, les vendangeurs ont dû effectuer un tri minutieux à la vigne. Les tables de tri ont été d’une grande importance pour éliminer les quelques baies encore roses ou abimées et encuver une vendange saine.

  • UN MILLÉSIME GÉNÉREUX

    Marqué par plusieurs épisodes de fortes chaleurs et quelques orages arrivés à point nommé, le millésime 2015 pour le Clos de l’Oratoire des Papes peut d’ores et déjà, être qualifié de généreux dans tous les sens du terme. Généreux en couleur, en structure et en maturité, mais généreux aussi en quantité, ce qui est somme toute assez rare dans une appellation connue pour la faiblesse de ses rendements.

  • UN MILLÉSIME SYNONYME D’EXCELLENCE

    Alors que les températures demeurent élevées pour la saison, que les vignes resplendissent d’un jaune éclatant et que les pressoirs ont été nettoyés et rangés, les premiers vins du Clos de l’Oratoire des Papes présentés aux assemblages confirment ce que l’on pressentait : 2016 est un millésime fabuleux ! Et si certains le comparent au magnifique 2010, d’autres n’hésitent pas à remonter au célébrissime 1990… Nous sommes dans tous les cas, et de façon indiscutable, dans l’univers des très grands millésimes.

  • UN MILLÉSIME EXCELLENT MAIS CONFIDENTIEL

    Exceptionnelle à bien des égards, l’année 2017 a engendré des records climatiques qui se sont traduits par une récolte      précoce et peu quantitative. Marquant à plus d’un fait, on retiendra surtout de ce millésime l’excellente qualité des vins produits. Des Clos de l’Oratoire des Papes marqués par l’équilibre, la richesse, dotés de jolis tanins veloutés pour les rouges, et vifs et fruités pour les blancs.

  • DE BELLES MATURITÉS ET DE BEAUX ÉQUILIBRES

    Il faut remonter à plusieurs décennies pour retrouver un début d’année aussi pluvieux. Fort heureusement, septembre aura été épargné par les pluies d’équinoxe, ce qui aura permis aux vignerons de vendanger en toute sérénité, jusqu’à tard dans l’arrière-saison. Issus de raisins présentant un excellent état sanitaire, les Clos de l’Oratoire des Papes rouges et blancs du millésime 2018 sont caractérisés par des maturités optimales et de très belles longueurs en bouche.

  • UN MILLÉSIME SUPERBE, HAUT EN COULEURS

    Malgré une année chaude et très sèche, le résultat des vendanges s’est traduit par des pellicules de belles épaisseurs, des couleurs intenses et une très belle pureté aromatique.

  • UN MILLÉSIME APAISÉ, TOUT EN RONDEUR ET EN ÉQUILIBRE

    Après une année 2019 marquée par un été très sec et par des vins massifs et concentrés, le millésime 2020, exceptionnellement précoce, signe le retour de vins plus frais, dotés d’un grand équilibre.

  • 1985
  • 1986
  • 1987
  • 1988
  • 1989
  • 1990
  • 1991
  • 1992
  • 1993
  • 1994
  • 1995
  • 1996
  • 1997
  • 1998
  • 1999
  • 2000
  • 2001
  • 2002
  • 2003
  • 2004
  • 2005
  • 2006
  • 2007
  • 2008
  • 2009
  • 2010
  • 2011
  • 2012
  • 2013
  • 2014
  • 2015
  • 2016
  • 2017
  • 2018
  • 2019
  • 2020

Invite & Earn

X
Signup to start sharing your link
Signup

Available Coupon

X
Ce site est enregistré sur wpml.org en tant que site de développement.