CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE

APPELLATION

Le nom de l’appellation Châteauneuf-du-Pape est intimement lié à l’arrivée des Papes dans la région quelques siècles en arrière. Au début du XIVème siècle, à l’époque des Papes, ceux-ci siégeaient en Avignon et non au Vatican comme c’est le cas aujourd’hui.

Sur les neuf papes qui se sont succédés, le plus remarquable fut sûrement Jean XXII qui fit construire le château du village, le Castronovo, pour en faire leur palais d’été. Situé à 15 km au nord d’Avignon et à 120 m d’altitude, l’endroit était idéal pour venir respirer le grand air et avoir une vue panoramique.

Châteauneuf-du-Pape est la première appellation créée par le Baron Leroy en 1936, la première AOC de France et aujourd’hui un cru avec une notoriété internationale.

Au XIVème siècle, le vignoble pontifical s’étend sur 8 hectares. En 1785, une révolution eut lieu avec les premières mises en bouteille. Le vignoble s’étendait alors autour du village dénommé Châteauneuf Calcernier. Après la crise du phylloxera, à la fin du XIXème siècle, les vignerons de Châteauneuf-du-Pape créent en 1894 le premier syndicat viticole. Celui-ci, sous l’impulsion du Baron le Roi, aboutira à la création de la première AOC de France le 15 mai 1936.

Cette appellation du Rhône, avec vue sur le Mont Ventoux, se compose de 3200 hectares de vignes au total. Aujourd’hui, les vendanges manuelles sont obligatoires dans toute l’appellation et 13 cépages sont autorisés dans le cahier des charges pour la production de vins blancs et rouges.

TERROIR

L’une des plus grandes spécificités de Châteauneuf-du-Pape est la diversité de ses sols. Il existe quatre types de sol qui proviennent de trois époques géologiques très différentes :

ÉCLATS CALCAIRE

Les éclats calcaires ont environ 115 millions d’années et sont caractérisés comme des calcaires urgoniens, provenant de dépôt marin qui se sont effectués au secondaire. Sous ces éclats calcaires, la terre est quasiment inexistante. Ce sont à l’origine des pierres calcaires qui se sont fracturées avec les gels successifs. Ce sol très pauvre est le terroir de prédilection pour le Clos de l’Oratoire des papes blanc car il apporte fraîcheur, minéralité et salinité. Les éclats calcaires lui apportent toute sa typicité. Ce terroir représente environ 20% de la superficie de l’appellation et se trouve presque exclusivement du côté Ouest.

GALETS ROULÉS

Il y a 1.5 million d’années, à la fin d’une période glaciaire, les glaciers des Alpes qui avaient arraché énormément de roches se sont mis à fondre. A Châteauneuf-du-Pape, le Rhône avait un débit colossal et mesurait près de 9 km de large. Ces roches emportées par le courant ont été roulées par le Rhône et ont pris cette forme caractéristique de galets. En arrivant à Châteauneuf-du-Pape, le Rhône a buté sur la colline et a donc ralenti sa course. Les éléments les plus lourds se sont déposés puis l’eau a continué son chemin vers la mer. C’est ainsi que se sont accumulés tous ces galets.

Sous ces galets roulés se trouve une épaisse couche d’argile rouge dans laquelle se développent les racines des vignes. Elle agit comme une gigantesque éponge, absorbant eau et éléments minéraux.

La pluie est peu fréquente dans la région et après chaque orage le Mistral, ce vent du nord, se met à souffler et sèche tout derrière lui. Sur n’importe quel autre type de sol, l’eau remonte par capillarité et s’évapore, alors que les galets roulés empêchent, eux, ces remontés capillaires et maintiennent l’humidité du sol. Ce type de sol est difficile et exigeant mais fertile et donne des vins très puissants.

Les sols de galets roulés couvrent environ 60% de la surface de l’AOC et font partie de la signature des vins de l’appellation.

SAFRES

Le mot Safre qui signifie « sable » en provençal représente l’un des quatre terroirs de l’appellation.

Il y a environ 15 millions d’années, la mer couvrait l’est de notre appellation. D’épaisses couches de sable s’y sont déposées, allant jusqu’à 30 mètres d’épaisseur. C’est un sable un peu différent de celui que l’on trouve sur les plages car chaque grain est très légèrement concave. Cette particularité lui donne la capacité de retenir une microgoutte d’eau. Ces sols de Safre sont donc très profonds, drainants mais avec une certaine capacité de rétention en eau. La vigne y développe ses racines en grande profondeur et y trouve l’eau dont elle a besoin. Elle ne subit pas de stress hydrique majeur et bénéficie d’une croissance régulière, ce qui permet à la palette aromatique et tannique de se mettre en place avec précision.

Les vins produits sur ce type de sol sont les vins les plus fins, les plus délicats de l’appellation. Le nez s’exprime par un panier de fruits noirs et les tannins sont aussi soyeux que la sensation du sable qui s’écoule dans la main.

Les Safres représentent en moyenne 15% de la surface de l’AOC.

GRÈS ROUGE

Les grès rouges se sont formés en même temps que les Safres, il y a 15 millions d’années. Dans les zones peu profondes de ces mers chaudes, il y avait du courant et beaucoup de vie marine. Depuis, la vie s’est fossilisée et les courants ont apporté une sorte de ciment qui a fait s’agglomérer les grains de sable entre eux pour former le grès. De nombreux éclats de fossiles y sont visibles à l’œil nu. Ces grès sont dans une trame sablo-argileuse où les vignes puisent eau et éléments minéraux dont elles ont besoin.

Les vins provenant de ce type de sol sont marqués par un fruit rouge très mûr et acidulé qui fait penser à la grenade. Les tanins de ces vins rouges sont « collants » et apportent une délicate structure dans les assemblages.

Les sols de grès rouges couvrent environ 5% de la surface de l’AOC.

Grâce aux nouvelles parcelles acquises au fil des années, issues des meilleurs terroirs de Châteauneuf-du-Pape, nos vignes sont donc plantées sur différents types de sols à divers endroits de l’appellation. Cette diversification dans l’origine de nos raisins nous permet de profiter des caractéristiques de chaque sol, ce qui se ressent dans nos cuvées. Les galets roulés, grâce à leur forte teneur en argile, apportent au vin une grande générosité. Les Safres amènent une touche d’élégance alors que les éclats de calcaire diffusent une délicate minéralité. Enfin une touche de fruit rouge et une pointe de structure sont apportées par les sols de grès.

Invite & Earn

X
Signup to start sharing your link
Signup

Available Coupon

X
Ce site est enregistré sur wpml.org en tant que site de développement.